Relations avec d’autres organisations, Malmö – 18-20/06/2001

HRCT

11e CONFÉRENCE DU
GROUPE PROFESSIONNEL
Malmö, 18-20/06/2001

Point 14 : Relations avec d’autres organisations

Autres fédérations internationales

Le secrétariat a des relations constructives avec la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) et Union Network International (UNI) qui sont toutes deux partenaires de l’UITA, avec leurs secrétariats européens correspondants, dans le cadre du comité syndical européen de liaison des syndicats du tourisme (ETLC).

L’UITA et l’ITF ont par ailleurs coopéré dans la préparation et la réalisation d’une première conférence sur le catering aérien qui a eu lieu à Londres le 7 décembre 2000. Elle a permis un premier échange d’informations et d’experiences entre les syndicats dépendants de fédérations syndicales des transports, et syndicats dépendants de fédérations couvrant le secteur de la restauration de collectivités. Il a été décidé de concentrer les efforts sur la situation dans les principales sociétés transnationales, et notamment LSG Sky Chefs et Gate Gourmet. Une prochaine conférence est prévue dans la deuxième moitié de 2001.

L’UITA a reçu l’appui de l’Internationale des services publics (ISP) et de la Fédération internationale des travailleurs du bâtiment et du bois (FITBB) dans ses interventions auprès de la mission permanente de Corée à Genève en été 2000 pour faire pression sur le gouvernement au sujet de la situation à l’hôtel Lotte. De même, la Fédération internationale des travailleurs du textile, de l’habillement et du cuir (FITTHC) a obtenu, à la demande de l’UITA, le déplacement d’une réunion internationale prévue dans un hôtel Shangri-La en Chine, afin de marquer sa solidarité avec les travailleurs/euses de l’hôtel Shangri-La de Djakarta en conflit avec leur employeur.

Organisations gouvernementales

Organisation mondiale du tourisme (OMT)

L’UITA n’a pas jusqu’ici pu concrétiser un projet de rencontre avec le secrétaire général de l’OMT visant à explorer les voies possibles de coopération. L’OMT a en effet adopté en septembre 1999 un code mondial d’éthique du tourisme du tourisme. Le mouvement syndical, et en particulier l’UITA, n’a pas été associé à la discussion de ce code. Elle s’efforce d’en discuter les conséquences possibles sur les travailleurs/euses du secteur. La conférence pourrait également souhaiter discuter la nature des relations à l’avenir et les meilleures voies de contact avec l’OMT.

Organisation internationale du travail

L’UITA a assuré la coordination du groupe des travailleurs à la réunion tripartite qui s’est tenue du 2 au 6 avril 2001 à Genève. La réunion, dont le thème était « Mise en valeur des ressources humaines, emploi et mondialisation dans le secteur HRCT » a adopté des conclusions et résolutions qui ont été envoyées aux affiliées concernées (voir circulaire 45-2001 en annexe). La circulaire indique les enseignements positifs et négatifs qui peuvent être tirés à la suite de cette réunion tripartite.

Les affiliées de l’UITA sont invitées à promouvoir les résultats de cette réunion tripartite qui représentent les posi Les affiliées de l’UITA sont invitées à promouvoir les résultats de cette réunion tripartite qui représentent les positions de compromis adoptées tant par les gouvernements que par les employeurs. Elles forment de ce fait une base utile de négociation.

Organisations non gouvernementales

IHRA – le secrétariat s’est efforcé de prendre contact avec des responsables de l’association internationale des hôtels et restaurants (IHRA), notamment pendant la réunion tripartite de l’OIT en 2001, afin de vérifier les possibilités de discussion de questions d’intérêt commun.

Le secrétariat poursuit par ailleurs une coopération ad-hoc avec des organisations non-gouvernementales britannique (Tourism Concern) et suisse (AkTE), notamment sur les questions de tourisme durable et de travail des enfants.